C'est en 1996 que l'idée de fonder une Guggenmusik à Semsales a éclos dans l'esprit de quelques jeunes musiciens lors d'un café noir... Etait-ce les rayons du soleil levant qui ont illuminé le cerveau de ces jeunes ou plutôt la douce odeur de pomme qui s'échappait de leur café ? ! ?


Sébastien Maillard repris le flambeau de cette idée lumineuse et appela le P'tit Jo de la Guggenmusik "La Ronflante" pour lui donner un bon coup de main. C'est à ce moment que les soucis commencèrent pour nos deux membres fondateurs :

Y aura-t-il assez de musiciens ? 
Comment va-t-on financer tout ceci ? 
Où trouver des costumes ? 
Et les partitions ? 
Et les instruments ? 
Etc! 

Après avoir mûrement réfléchi, ils trouvèrent des solutions : 

Notre première donnatrice fut Madame la Syndique Raymonde Favre qui nous offrit généreusement CHF 300.-, 
de quoi nous acheter quelques instruments. Et nos premiers costumes furent les anciens de "La Ronflante". 

Et comment appeler cette nouvelle Guggenmusik ? ? ?

Les propositions ne manquaient pas, mais aucune ne plaisait plus qu'il fallait. 
C'est alors que Maxime Richoz s'écria :  "La Frénégonde"  ! ! ! ! ! 

Et oui, inspiré du dernier film qu'il avait vu au cinéma, "Les Visiteurs"  (avec dame Frénégonde), 
Maxime venait de baptiser notre Guggenmusik. 

Restait un petit problème :  où mettre nos confettis ? ! ? 

C'est alors que par un bel après-midi d'hiver, trois jeunes et dévoués musiciens sont partis en vadrouille à la recherche du "je ne sais quoi qui ferait bien l'affaire" ! !  Ils sont revenus quelques heures plus tard avec une poussette pour bébés bleue, récupérée à la Croix-Rouge ! ! !
Allez savoir qui a bien voulu jouer la femme enceinte et quels arguments notre jeune couple a trouvés, mais cette poussette nous servit dès lors de porte canon pour les confettis. Drôle de bébé non ? ! ?

L'année suivante, une tambola fut organisée afin de nous acheter nos costumes. 

Et c'est en 2001 que Seb et P'tit Jo, plus motivés que jamais, décident de fonder plus sérieusement la Guggenmusik "La Frénégonde" afin de parfaire l'organisation et la prestation du Carnaval de Semsales, lequel se déroulait toujours le mardi suivant le week-end du "Carnaval".

Mais au fil du temps, et surtout vu les nombreuses répétitions effectuées durant l'année pour une seule soirée, les membres de la Guggenmusik "La Frénégonde" ont eu l'envie d'aller se produire ailleurs que dans le village.